Pose d’un filtre anti-calcaire Grenoble TEL.06 42 67 25 52 ROMI PLOMBERIE

Le filtre calcaire empêche le tartre de se déposer dans les canalisations. Nous savons tous que le tartre présent dans la canalisation empêche la bonne circulation des eaux usées. Elle provoque aussi la non-étanchéité ou de vétuste de la canalisation qui finit par s’abîmer. Tout d’abord, il est important de savoir qu’est que le calcaire. C’est une cristallisation causée par le carbonate de calcium et de magnésium qui est contenue dans l’eau. Il se forme sous l’action des faits divers comme la hausse ou la baisse brutale de la température, sous l’action du gaz carbonique ou le temps mis par les cristaux dans les canalisations. Il se mesure en degré.

Le filtre à calcaire a pour rôle de contenir le calcaire. En effet, c’est le système le plus courant. La cartouche introduite dans le filtre contient des polyphosphates. Le fonctionnement est le suivant, l’eau passe à l’intérieur et le calcaire contenu dans le filtre reste en suspens. Il se dépose dans l’eau et est facilement observable. Au fur et à mesure que l’eau met long, le filtre doit être remplacé. De plus, lorsque vous souhaitez vous procurer un filtre anti-calcaire, il vaut mieux choisir un qui soit agréé par les organisations sanitaires.

Le filtre anti-calcaire est efficace. Si vous avez des systèmes de chauffage et que vous souhaitez éliminer le tartre qui y figure, le filtre anti-calcaire est le moyen idéal vu sa performance. Mais il est par conséquent inefficace pour des pommeaux de douches et les mousseurs. Il peut être remplacé par un adoucisseur. Lorsque le calcaire se dépose et qu’il directement en contact avec l’air, vous devez régulièrement utiliser un anti-calcaire. D’autre part, le vinaigre banc peut également vous permettre de nettoyer de long en large les équipements sanitaires qui sont remplis de calcaire.

 

Les différents systèmes anti-calcaire

 

Principalement, il existe deux autres systèmes concernant le filtre anti-calcaire. On retrouve les systèmes magnétiques et les systèmes électroniques. L’anti-calcaire magnétique est fait d’aimants qui sont posés dans les canalisations. Vu que l’eau est conductrice, elle produit un courant électrique qui passe dans un champ magnétique des aimants qui sont présents dans la canalisation. Dans le cas où le tartre est présent dans la tuyauterie, le courant agit sur le tartre et l’empêche de se déposer. Si vous décidez par exemple d’utiliser le système magnétique, il est préférable de poser sur plusieurs endroits des anti-calcaire magnétiques. Mais à la condition est que l’eau s’écoule. Dans le cas contraire, ceci arrête le processus de fonctionnement.

Par contre, si vous souhaitez utiliser le système électronique, sachez que c’est tout aussi simple. En effet, l’eau reçoit par le biais d’un émetteur à travers la canalisation des impulsions électriques. À partir de là, le dépôt de tartre est impossible. Suivant la puissance de l’anti-calcaire électronique, l’effet se fait sur tout le contenu de l’alimentation. Ce type d’appareil est directement raccordé au réseau électrique et est plus efficace si vous prenez le soin de bien choisir la puissance. Vous pouvez demander conseil à un professionnel de la plomberie. Mais sachez que vous pouvez trouver des filtres anti-calcaires dans tous les magasins spécialisés.

 

Avantages et inconvénients d’un filtre anti-calcaire

 

Comme tout appareil ou système de filtrage, cela peut présenter des inconvénients et des avantages. Le filtre anti-calcaire présente une particularité importante. Elle permet en effet d’éviter le dépôt du calcaire dans votre tuyauterie. Si vous souhaitez éviter des fuites à cause d’une canalisation défectueuse, vous pouvez installer un filtre. De plus, dans la majorité des cas vu les changements climatiques qui s’opèrent dans notre pays, comme l’hiver, les systèmes de chauffage sont les plus prisés. Par conséquent, le filtre anti-calcaire est efficace sur les systèmes de chauffage. Aussi, il est moins coûteux. Il vous procure une grande efficacité et performance à un tarif abordable.

Le filtre anti-calcaire présente des inconvénients. Il n’est pas efficace pour des pommeaux de douches et mousseurs. Il n’est pas indispensable. Vous pouvez de ce pas utiliser un produit anti-calcaire ou du vinaigre pour l’entretien de vos appareils sanitaires.

 

Pose d’un filtre anti-calcaire

 

1- installation de la platine

Dans plusieurs régions, les eaux affichent un degré de calcaire supérieur à la normale. Alors remédier à la situation est importante et des solutions rapides et efficaces sont envisageables et ne vous demanderont trop de moyens financiers. Le filtre anti-calcaire est le meilleur moyen d’éviter le tartre. Un procédé de filtration a été mis au point avec un by-pass pour filtrer radicalement les sédiments de se déposer dans les canalisations. Vous vous demandez concrètement comment faire pour installer une filtre anti-calcaire. C’est relativement simple. Qu’il s’agisse d’un anti-calcaire magnétique ou électronique, vous devez savoir qu’ils sont installés dans les canalisations. Pour l’installation d’un antitartre, il faudrait utiliser des outils adéquats et bien suivre les étapes.

Tout d’abord, il est important de se munir d’un matériel de qualité qui soit nécessaire lors de la pose. En effet, l’outillage requis pour l’installation est le crayon, un foret, une clé plates, une clé à molette, une clé de serrage spécial, un tournevis cruciforme, à lame un niveau à bulles, un tournevis, une visseuse-dévisseuse, un marteau, une pince pour cheville à plaque de plâtre. Premièrement, il faut installer la platine. Pour cela, il faut positionner la platine en la réglant à un excellent niveau. À l’aide d’un crayon et d’un mètre, les points d’ancrage doivent être placer. Par la suite, les trous de fixation doivent être tracés avec le foret adapté.

Dès lors que les trous soient percés, il faudrait enfoncer les chevilles avec la pince spéciale, il faudra ensuite accrocher la platine. Pour le faire, il vous suffit de le ramener contre le mur. Les vis doivent être posées dans la plus grande partie de l’œillet. Il faudra faire glisser la platine vers le bas pour que les visse placés dans la partie étroite de l’ouverture. Il faudra poser un niveau de bulles sur la platine. Ceci permet de vérifier l’horizontalité et faire le blocage des vis à l’aide d’un tournevis. Cette première partie vous montre comment installer la platine proprement dite. Maintenant nous verrons comment mettre en place les raccordements.

 

2- La mise en place des raccordements

 

Cette seconde partie est déterminante, car c’est grâce aux raccordements que votre filtre mettra plus long. Si vous suivez attentivement les consignes, l’installation sera une totale réussite. Premièrement, il est crucial de visser le raccord d’entrée sur la tête du filtre. Ceci veut dire que les orifices de la tête doivent respecter le sens des flèches in et out. Avec modération, vous devez la serrer à l’aide de la clé à molette. Vérifier que les éléments en laiton comme les coudes, les vannes et les tés soient raccordés. Ensuite, monter les différents raccords en les serrant premièrement avec du doigt, vous devez relier les deux ensembles d’entrée et de sortie avec le flexible by-pass. La hauteur de la ligne d’alimentation en eau est donnée en fonction de l’axe des deux tés en laiton.

Les tubes d’alimentation et de sortie doivent être fixés avec les colliers Atlas isophoniques avec une garniture extérieure anti-vibratoire en caoutchouc. En principe, cette ligne est la plus proche du compteur et doit nécessairement être équipée d’un réducteur réglé à 4 bars dans la mesure où la pression du réseau est différente. Lorsque c’est fait, c’est le moment de fixer le tube d’entrée du filtre. Le vissage des raccords avec les 2 clés plates doit être effectués pour un bon serrage. Ensuite, monter une vanne d’alimentation qui doit être raccordée avec le tube de sortie du filtre. Enfin vous devez bloquer tous les montages à la clé plate et molette. Ensuite, il faut monter les bols de filtration et de résine.

 

3- Ajustement des bols de filtration et de résine

 

La pose d’un filtre anti-calcaire s’achève par ses ajustements. C’est la dernière étape de l’installation. Il faudrait par conséquent mettre en place dans l’étui du filtre la cartouche filtrante de 5 microns environ. Elle se trouve dans son emballage. initialement, il vous suffira tout simplement de le sortir et l’installer. Sachez que le fond de l’étui a un profil adéquat qui permet de centrer très facilement la cartouche. Il est important de prendre le soin de mieux s’informer sur le processus d’ajustement, parce que, bien qu’il soit bien empaqueté, il faut tenir compte de la moyenne de la consommation, car, le moyenne de changement de la cartouche filtrante est d’environ 3 mois. Ensuite, l’ensemble de la cartouche doit être présenté sous la tête du combiné. C’est à ce moment que vous devez effectuer le serrage du large écrou plastique.

Lorsque c’est fait, il faut mettre en place l’étui contenant les cristaux et terminer avec le serrage. Pour obtenir un raccordement parfait, vous pouvez par exemple utiliser une clé plastique fournie. La manœuvre doit se faire soigneusement, pour éviter de casser l’étui. La cartouche doit se changer environ tous les 6 mois en tenant compte de la consommation d’eau. Enfin, la dernière étape consiste à faire les réglages des vannes. En effet, vous devez ouvrir la vanne verticale de sortie qui se trouve à la droite, une fois que vous avez fini avec l’installation.

Lors de l’achat du filtre, la ligne d’évacuation doit contenir obligatoirement un clapet anti-retour. Vous devez également effectuer la même manœuvre pour la vanne verticale d’entrée se trouvant à gauche. Lorsque c’est fait, vous fermez la vanne horizontale du by-pass. La vanne gauche est utile uniquement en cas de changement des filtres, car son ouverture permet la continuation de l’approvisionnement des points de tirage de l’eau. Dans le cas où vous souhaitez laisser conserver l’eau utilisée, vous pouvez laisser passer un mince filet qui aura une proportion minime à celle du calcaire. De plus, ce processus est recommandé par les organismes de santé. Pour eux, une eau trop douce est corrosive et peut engendrer des conséquences sur la santé d’un individu, raison pour laquelle la vanne n’est pas fermée hermétiquement.